Accueil > Actualités

Actualités

L'expertise #BGE : Comment créer sa micro entreprise ?

08 août 2018



 
Le régime de microentrepreneur est un tremplin idéal pour les créateurs voulant tester leur activité avant de passer à la vitesse supérieure. Mais qu'en est-il vraiment, Qu'est-ce que cela autorise et interdit ? quels sont mes droits ? 

 

Un micro entrepreneur ou un auto entrepreneur ? 

Le nom de "micro-entrepreneur" remplace le statut d'auto-entrepreneur. Ce changement de nom s'est opéré en 2016, impliquant à ce moment-là quelque petits changements par rapport au statut initial. Un micro-entrepreneur est un entrepreneur individuel qui relève du régime fiscal de la micro-entreprise (son chiffre d'affaires n'excède pas certains seuils) et du régime micro-social.

Ceci lui permet 
- de régler ses charges sociales au fur et à mesure de ses rentrées de chiffre d'affaires, 
- de payer l'impôt sur ses revenus en même temps que ses charges sociales par un système de versements libératoires (sous certaines conditions). 

L'ensemble de ces mesures lui permet donc d'exercer une petite activité professionnelle indépendante :
- très facilement, 
- de façon régulière ou ponctuelle, 
- en minimisant les coûts administratifs de déclaration d'activité, 
- et surtout en toute connaissance des charges sociales et fiscales qui en découlent. 
 

 

"Un statut qui convient aux activités sans grosse charge"

Pour mieux comprendre ce statut, nous nous sommes entretenus avec Chouaïb, conseiller-formateur chez BGE, qui nous explique l'intérêt d'être micro-entrepreneur: 

La micro entreprise, ce sont des facilités d'immatriculation, rapide et facile. C'est un statut qui donne pas mal d'avantage pour lancer son activité, mais cela peut également convenir pour un complément de revenu. Il n'y a finalement pas de grosse prise de risque : les charge sociales sont calculées sur le chiffre d'affaires, s'il n'y a pas de CA, pas de charges sociales. De plus, ce statut n'est pas assujetti à TVA. Simplement, il faut garder à l'esprit que le chiffre d'affaires est limité à l'année, et que si votre activité prend de l'ampleur, il faudra penser à un autre statut. 
 


Si ce statut vous interresse et que vous êtes à Toulon et ses environs, cliquez sur ce lien pour nous rencontrer : http://www.bge-provencealpesmediterranee.fr/agenda/?appCmd=inscription&evt=300 

 



PARTAGER

À la une


la Mallette du Dirigeant - Portrait de formateur : Isabelle Mailly

Isabelle Mailly, formatrice web et print, possède une longue expérience...

Lire la suite

La Mallette du Dirigeant : Module 3 Le Web et le E-commerce, les outils pour améliorer son chiffre d’affaires

Ce module 3 de la « Malette du dirigeant » a vocation de permettre aux...

Lire la suite